Skip to main content

A propos des soins des pieds et des mains

Qu’est-ce qu’un Hallux valgus ?

L’hallux valgus est une maladie progressive. Elle se manifeste par le gros orteil qui est poussé lentement mais constamment contre le bord extérieur du pied à partir de son articulation, ensemble avec le métatarse adjacent. Au fil des années, le gros orteil se replie toujours davantage en direction du petit orteil. Sur la face interne du pied se forme l’oignon, excroissance typique.

La pression des chaussures et la charge inadéquate permanente provoquent la formation de matière osseuse supplémentaire dans la partie de l’hallux, et l’oignon s’accroît encore. Dans cette région, la peau est souvent durcie et chroniquement irritée avec une tendance à former des callosités et ampoules ou encore des inflammations. Tout cela provoque des douleurs à la marche et à la station debout.

L’hallux valgus se développe normalement des deux côtés suite à la formation d’un pied plat étalé, causé, entre autres, par des chaussures trop serrées. Les femmes sont plus fréquemment concernées que les hommes.

Les personnes souffrant d’un hallux valgus cherchent souvent à réduire la douleur par une posture qui ménage les pieds pendant la marche ou la station debout avec, pour conséquence fréquente, d’autres problèmes comme des tensions de la musculature du dos et des jambes. Des callosités typiques et souvent douloureuses sur la plante du pied aggravent ces symptômes.

Qu’est qu’un durillon ?

Les durillons se forment, entre autres, à cause d’une pression constante sur un point précis. La peau produit davantage de cellules neuves à cet endroit, de sorte qu’une couche de cellules mortes et durcies est créée. Cette couche est une tentative de protection du corps.

En principe, les cors et durillons sont la même chose. Les deux sont la conséquence d’un durcissement de la peau suite à des pressions ou des frottements. La différence principale réside dans le fait que les cors sont des points durcis plus profonds mais limités en diamètre, alors que les durillons ont une aire plus grande et restent superficiels.

Le plus souvent, les durillons se développent sur la plante des pieds et aux talons. Ils ont une couleur jaune à brun foncé. Ils sont provoqués par exemple par les talons hauts, par une position debout prolongée ou par un surpoids important. Les durillons en soi ne sont pas nocifs, mais ils peuvent être douloureux avec le temps et entraîner d’autres problèmes.

Qu’est‑ce qu’un talon crevassé ?

Les crevasses aux talons sont non seulement peu attrayantes, mais elles peuvent aussi être extrêmement douloureuses.

Au début ce sont des entailles blanches, en apparence anodines, au talon. Elles se produisent normalement quand la peau est sèche. Cependant, si elles ne sont pas traitées, ces crevasses peuvent s’ouvrir et former des fissures profondes et sanglantes. A cette phase, il devient pratiquement impossible d’exercer une pression sur le talon sans que cela soit très douloureux parce que les bords de la peau s’étirent sous l’effet de la tension accrue sur la peau. Les blessures profondes peuvent s’enflammer.

Un traitement précoce avec une crème hydratante peut arrêter la formation de crevasses dès le début. Appliquez une crème à base d’urée – de préférence deux fois par jour au moins. Elle peut être appliquée pendant la journée, mais sera plus efficace si elle peut agir la nuit. Consultez un spécialiste professionnel quand les crevasses s’enflamment ou deviennent trop douloureuses.

Que sont les gerçures et crevasses aux doigts?

Les gerçures et crevasses des doigts sont de petites blessures des replis latéraux autour de l’ongle et sur le bout des doigts qui se produisent souvent quand la peau est sèche. Les gerçures et crevasses des doigts peuvent également être provoquées par des maladies inoffensives de la peau, et elles sont plus fréquentes en hiver.

Alors qu’elles ont souvent une longueur de quelques centimètres seulement, les crevasses peuvent être très douloureuses et ressemblent parfois à des entailles de couteau.