Skip to main content

Mécanisme d’action

Cicatrisation grâce à la technologie hydrocolloïde

Mécanisme d’action de COMPEED®

Les pansements COMPEED® exploitent les nouvelles connaissances en matière de cicatrisation des plaies. L’idée courante que les plaies auraient besoin d’air est donc obsolète. Les pansements COMPEED® mettent en œuvre le processus du traitement humide de la plaie et offrent ainsi les meilleures conditions pour une guérison rapide et sans complications.

Comment agissent les pansements COMPEED®?

Par ailleurs, le pansement protège la plaie des bactéries, de la saleté et de l’eau sans coller à la surface de la plaie.

Comment agissent les pansements COMPEED®?

Les pansements COMPEED® favorisent la guérison humide des plaies et s’ajustent comme une deuxième peau sur la plaie.

  • Les particules hydrocolloïdes (gel actif) dans le pansement absorbent le fluide sécrété par la plaie.
  • Le pansement forme un coussinet de protection (couche blanche) au-dessus du tissu blessé
    pour atténuer la pression de manière durable.
  • Le coussinet protège la plaie et la garde humide, sans coller sur la plaie.
  • La couche extérieure du pansement est composée d’un film en polyuréthane semi-occlusif
    qui permet l’évaporation du fluide en excès vers l’extérieur et qui ne retient
    que le fluide requis pour la guérison de la plaie.
  • COMPEED® crée ainsi les conditions optimales pour une guérison rapide de l’ampoule.

Les avantages de COMPEED®: exemple du pansement pour ampoules COMPEED®

 

Les différents processus de cicatrisation

 

  1. L’objectif est de dessécher la plaie!

    • Les pansements, bandages ou compresses traditionnels sont appliqués sur la plaie pour assécher celle-ci (cicatrisation sèche).
    • Ils provoquent de ce fait la formation d’une croûte de sang séché et les processus de cicatrisation et de régénération se font sous la croûte.
    • Pour cicatriser, les cellules nécessaires, dites cellules épithéliales, croissent cependant plus lentement dans un environnement sec, si bien que la cicatrisation est plus longue.
    • La croûte finit par tomber et une cicatrice peut se former.

    Milieu sec: freine la croissance de nouvelles cellules épithéliales.

  2. La cicatrisation de la lésion est le but!

    • Les pansements COMPEED® recouvrent la lésion en maintenant celle-ci dans un milieu humide grâce aux particules hydrocolloïdes (cicatrisation en milieu humide).
    • La lésion est hydratée et le risque de formation de croûtes et de cicatrices est considérablement réduit.
    • Les cellules épithéliales nécessaires à la cicatrisation survivent et croissent mieux dans un environnement chaud et humide. Le processus de cicatrisation est plus rapide
    • Conclusion: un milieu humide favorise la cicatrisation et réduit le risque de cicatrice.

    Milieu humide: stimule la croissance de nouvelles cellules épithéliales.